lundi 18 avril 2016

Ne gardez rien pour vos enfants... à moins qu'ils ne vous le demandent explicitement

Wake up call minimaliste!

Dans mes lectures bloguesques, je suis tombée sur cet article (en anglais) qui dit, très fermement: "Chers parents baby boomers, non, vos enfants ne veulent rien récupérer de ce qui vous appartient". Et que cela n'en fait pas des enfants ingrats, juste des individus qui ont, eux aussi, droit de faire des choix et de prendre des décisions!

Un peu dur à avaler pour une génération, mais évident pour les moins de 40 ans! Leurs parents n'ont de cesse de vouloir leur refourguer leurs meubles, vêtements, vaisselle et autres éléments de décoration.


Cet article a trouvé une résonance particulière chez moi, avec une mère incapable de jeter quoi que ce soit et qui entasse un bordel immonde dont je n'ose prendre la mesure tellement cela me donne la nausée. Mon père ne fait pas mieux avec ses collections en tout genre et qui n'ont aucune valeur pécuniaire, ainsi qu'il l'a appris récemment à ses dépens. L'un comme l'autre s'imagine qu'ils laissent à leurs enfants un quelconque "trésor". J'ai été très claire avec eux: je ne veux RIEN récupérer. Vraiment rien, pas même les meubles de ma chambre d'adolescente qui m'ont encombrée un temps et que je n'ai pas choisis d'ailleurs. Je n'y attache aucune valeur. Ce ne sont que des objets.

Il y a 6 ans, j'ai mis dans une camionnette toutes mes affaires qui restaient chez eux et j'ai été très claire: c'était l'unique voyage. Malheureusement, ma mère n'a pas joué le jeu et a planqué diverses choses, dans le grenier, la cave, le garage, dans l'armoire de ma sœur... et je n'ai pas pu tout prendre ainsi que je le souhaitais. Bref. J'ai tiré un trait sur ces objets, qui finalement ne me manquent pas. Seules 2 choses m'auraient fait plaisir: récupérer mon blouson en jean d'adolescente et le sweat de mon école. Tant pis. Je les retrouverai peut-être un jour, ensevelis sous tellement d'autres vêtements... J'aurais changé de taille dans tous les sens et ils seront défraîchis, tachés, troués, plus à la bonne taille. Donc finalement, aucun regret.

J'aurais tellement préféré partager des centres d'intérêt avec mes parents, des expériences, des vacances... Plutôt que de les voir obnubilés par leur bazar et m'abandonner chez ma grand-mère à la moindre occasion. Et quand on les écoute, ils ont "fait des sacrifices".

Ma mère, avec sa baraque de 4 chambres et 160  mètres carrés dont un garage, une cave et un grenier n'a de cesse de se lamenter que "c'est trop petit" pour justifier que ses 2 filles ne viennent jamais la voir. La raison est tout autre, mais bon. Il n'y a que 2 habitants et un chat. Avec mon grand studio de 36 mètres carrés, je lui réponds que ce n'est pas trop petit, c'est juste trop encombré, et bien, elle ne comprend pas! Tout simplement, elle n'imagine pas vider quoi que ce soit (hormis mes souvenirs d'adolescence qui ne lui plaisent pas). Moi, je suis détachée de çà, ce ne sont que des objets. L'essentiel n'est pas d'avoir un service en porcelaine ou de conserver tous les vêtements de ses 3 enfants...

Si l'émission "C'est du propre" passait dans cette baraque, elle aurait la nausée. Quant à "un trésor dans votre maison", elle serait très déçue, car rien n'a la moindre valeur! Il parait que la mode est un éternel recommencement, mais la taille qu'on fait quand elle revient n'est pas la même et surtout, les vêtements ne sont plus faits pour durer. Soyons honnêtes, chez mes parents, c'est plutôt "la Halle aux vêtements" que Chanel. Mais ma mère ne jetterait pour rien au monde ces frusques. Comme si elle allait remonter le temps, perdre 25 kilos et porter à nouveau des minijupes. Pathétique. Et je fais 10 cm de plus qu'elle, donc aucun de ses vêtements ne me va, ce qu'elle n'a toujours pas compris, alors que j'ai fini ma croissance il y a plus de 20 ans.

En conclusion, si vous êtes de cette sorte de personne qui s'imaginent que leurs enfants vont récupérer leur armoire normande (mes parents ont imaginé me refourguer leur bibliothèque vitrine couleur acajou de 2 mètres de long alors que j'habitais un studio parisien au 4ème sans ascenseur...), soyez VRAIMENT généreux, laissez vos enfants choisir. S'ils veulent quoi ce soit, ils vous le feront savoir. S'ils ne montrent aucun intérêt pour vos babioles, c'est juste normal, et humain. Pourquoi auraient-ils les mêmes goûts que vous? Pourquoi prendriez-vous le droit de les encombrer de vos affaires?



Transmettez leur vos valeurs, partagez avec eux des souvenirs inoubliables... plutôt qu'une théière de grand mère ou une collection de livres de poche jaunis.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire