jeudi 21 avril 2016

Tri de printemps dans la garde-robe - update avril 2016

Le changement de saison est idéal pour faire le tri dans sa garde-robe. Pour reprendre mes tantras minimalismes, j'ai donc: 
- tout sorti
- trié pour garder / vendre / donner / recycler
- inventorier les manques manifestes et mettre à jour la wish-list!

C'est difficile de prendre des décisions, mais j'ai été sans pitié, je me suis mise en conditions:
- enfiler un jean bleu tout simple
- mettre un soutien-gorge noir
et j'ai enfilé, l'un après l'autre, tous les T-shirts, tops, débardeurs... afin qu'ils passent les différents tests:
- longueur (je suis grande, les vêtements ont tendance à être courts sur moi), en faisant une salutation au soleil. Si on voit le nombril, c'est la sortie.
- transparence: le soutien-gorge noir est-il nettement visible? si la réponse est positive, c'est la sortie
- allure: si j'ai l'air d'un sac à patates, que le cou n'est pas assez dégagé, si la couleur n'est pas flatteuse, encore et toujours la sortie.

Bref, j'ai identifié un sac de dons (pas assez de valeur pour être vendu, mais bon à recycler), en tout 16 vêtements:
- 2 paires de chaussettes
- 2 robes manches longues
- 4 T shirts manches courtes
- 1 short
- 3 top manches longues
- 4 débardeurs à fines bretelles





Et un autre pour de potentielles ventes. Je vais quand même essayer. C'est tellement de boulot, pour des résultats décevants. On récupère maximum 30% de la valeur du neuf quand on vend d'occasion. De quoi bien réfléchir avant d'acheter, voire se motiver à acheter des vêtements d'occasion. Personnellement, j'ai du mal, car je suis déjà difficile à habiller dans un magasin "classique", alors dans un magasin qui n'a pas le choix dans les tailles...

Quant à l'étape ultime de la wish list, très honnêtement, je n'ai rien à y mettre, ma garde-robe est suffisamment bien garnie pour parer à toutes les éventualités: merci mes tris et mes achats réfléchis depuis 2 ans!

Je suis bien contente de voir plus clair dans mes possessions logées dans l'armoire.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire