samedi 1 octobre 2016

Diète shopping

Après un déménagement et plusieurs visites chez Emmaüs, je crois qu'il est temps de maintenir mon nouveau chez-moi. Plus que jamais, la règle du "un objet qui rentre, c'est un objet qui sort" va être de rigueur.

Je me suis un peu (re)lâchée sur la discipline au niveau des approvisionnements. Très clairement, je me suis fait plaisir. La valeur de ce que j'ai acheté en termes de vêtements/chaussures/accessoires/bijoux/sous-vêtements a atteint la modique somme de 2600 euros depuis le début de l'année. C'est autant que les deux années précédentes cumulées. #craquage #séductionparlelook



Certes, j'ai la chance de pouvoir m'offrir ces objets sans me mettre dans une situation financière délicate, mais pour autant, est-ce que je vais tous les utiliser? J'ai fait en sorte de choisir du beau, du durable et du pratique... Mais je me connais, je raffole des nouveautés et je relègue bien vite au rang de vieilleries des objets qui n'ont pas encore soufflé leur première bougie.

Bref, tout çà pour dire que je dois prendre le temps d'apprécier ce que j'ai déjà et que je vais m'astreindre à une vraie diète shopping: c'est à dire  0 achat dans les catégories suivantes, jusqu'à la fin de l'année:  
- vêtements
- chaussures
- accessoires
- bijoux
- sous-vêtements

et je rajoute les cosmétiques dont le maquillage.

Et... s'il me manque quelque chose? Non, je n'y crois pas. Je ne vois vraiment pas ce qui pourrait me manquer. J'ai absolument tout ce dont j'ai besoin pour couvrir ma vie pro, ma vie perso... Donc non, je ne vois pas ce qui pourrait me faire défaut. Quand bien même j'aurais un besoin spécifique et inconnu à ce jour, je devrais faire en sorte de le combler sans bourse déliée. A moi d'être créative!

Donc, c'est parti pour 3 mois sans fanfreluches ! 

PS: petite exception: si on m'offre des cadeaux, je ne vais pas les refuser, il y a des limites au masochisme et finalement, on ne m'offre plus grand chose depuis que je suis aspirante minimaliste

Aucun commentaire:

Publier un commentaire