jeudi 6 avril 2017

Un nouveau concept

Voilà plusieurs années que je suis familière des livres de Mme Dominique Loreau. La simplicité volontaire et le minimalisme me parlent énormément. Je suis dans ma 4ème année de pratique. Et pourtant, je n'ai pas encore atteint mon idéal. Malgré mes purges multiples et successives, des centaines de ventes et de dons et beaucoup de recyclage, je trouve encore des bidules inutiles au fond de mes tiroirs. A croire que c'est une tâche sans fin.



Je pense que mes besoins ont évolué. Je suis en plein "Effet Diderot inversé". Je me déleste d'un objet et tous ses périphériques deviennent inutiles.

Exemple: j'ai récemment vendu ma voiture. Du coup, j'ai un GPS, son chargeur et son support mais aussi une raclette à vitre qui deviennent inutiles. Qu'en faire? Le plus simple, dans le cas de quelque chose en bon état: le donner. Sinon le vendre, mais cela prend du temps, même quand, comme moi, on a plus de 1000 ventes à son actif entre ebay, Priceminister, vinted etc...

Bref, je continue à simplifier dans tous les domaines de ma vie et je suis des préceptes de plus en plus frugaux, au delà du simple minimalisme. Non seulement, je tends vers le plus essentiel, mais je ne conçois pas de me ruiner pour çà. Les objets de qualité, soit, mais je récupère, je trouve d'occasion, je fais mes recherches... Ce qui explique ma sérénité quant à ma diète shopping 2017.

La blogueuse FrugalWoods a carrément fait une diète de 3 ans, elle ne s'en est pas plus mal portée. J'adore son blog. Grande source d'inspiration, surtout avec mon déménagement international qui se profile. J'ai, en gros, 3 mois devant moi pour tout passer en revue: garder ou pas. Et dans le deuxième cas: vendre? Donner? Recycler? Jeter?
Pas mal de boulot en perspective. 

  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire