mardi 17 mai 2016

Non, non, tout mais pas çà!

J'ai beau lutter contre l'hérédité, ayant passé un weekend prolongé de 3 jours chez moi, presque sans sortir, pour "ranger", j'ai eu la furieuse impression de ressembler à ma mère, que j'ai toujours vu vivre dans sa cuisine, ou dans sa cave, ou dans son garage, mais surtout pas avec ses enfants à faire des activités intellectuellement stimulantes. A croire qu'elle n'aime rien tant que les tâches ménagères (et se plaindre, aussi, un de ses grands hobbies).

Sans compter ses multiples projets d'un autre temps: coudre, tricoter, cuisiner... Si encore elle était allée au bout, mais non, il y a des centaines de bobines, pelotes, recettes de cuisine, qui sont dans le même état de "nouveauté" depuis 20 ou 30 ans. C'est bien simple, elle "rêve" d'être la parfaite ménagère des années 50. Il fut même un temps où elle rêvait d'un... four à pain. Mais quelle idée!


JE NE VEUX PAS ETRE COMME ELLE! Grand dieu. NOOOOOOOOOOOOON! C'est pour çà que je désencombre, que je trie VRAIMENT et que je me sépare de tous mes gadgets "aspirationnels", tels que méthodes de langue, livres de cuisine et autres instruments de musique. Je suis honnête avec moi-même, je n'aurais pas le temps de m'y consacrer. 

Et puis, je veux vivre, tout de suite et non pas attendre un hypothétique demain. C'est pour la bonne cause que j'ai "rangé" ce weekend, pour que mon appartement ait plus de valeur à la revente et que mon déménagement soit plus facile et moins coûteux. J'envisage toujours à moyen terme de partir m'expatrier en Irlande ou en Grande-Bretagne, donc un certain nombre de mes affaires actuelles ne feront pas le voyage, étant inadaptées à cette potentialité. Autant prendre les mesures correctives dès aujourd'hui, même si le projet ne se concrétise pas. Qu'ai-je à y gagner? Un intérieur épuré, propre, agréable. Et moins d'attachement aux objets. Ce n'est pas eux qui nous rendent heureux, après tout!


Pour en faire une synthèse: https://www.youtube.com/watch?v=46x82G0SPkM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire