vendredi 2 janvier 2015

Bilan des bonnes résolutions 2014

Voilà ce que j'avais consigné en début d'année:

Consommer est un acte militant, voire politique. Alors, pour l’année qui vient, j’ai pris ces résolutions, tacitement reconductibles:
- ne pas acheter de livres neufs
- n’acheter d’occasion que ceux que je ne pourrais pas emprunter
- garder une trace de ces lectures, sur le blog, par exemple
- ne pas acheter de cosmétiques ( sauf si j’ai un bon d’achat)
- quand un objet rentre, un objet part
- ne pas acheter de vêtements neufs
- vendre la plupart de mes sacs
- dématérialiser mes documents papier
- si mes objets ne sont pas vendus au 30 juin 2014, je les donnerais
- dans la cuisine, finir les travaux est IMPERATIF
- optimiser le rangement
- déterminer un fond de cuisine et s’y tenir
- se séparer des objets non indispensables (ex: verres à vin, service à thé)
- créer un espace bureau pour travailler correctement
- côté cosmétiques, trouver une alternative « saine » ou supprimer le produit: sans parabens, silicones ou parfums


Commentaire:
En gras, figurent les résolutions que j'ai tenues. Les autres ont parfois pris du retard, parfois pris un autre chemin.
Je dois dire que j'ai beaucoup appliqué le principe du "quand un objet rentre, un objet part", mais surtout à l'envers: "pas question qu'un objet rentre si un autre objet n'est pas sorti!". La rationalisation des ressources a définitivement été le maitre-mot de 2014. Je suis fière de moi de constater que j'ai surmonté mes réticences et mon éducation afin de mieux m'organiser et de mieux gérer mes ressources.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire