dimanche 22 mars 2015

Lâcher-prise, arrêter d'agir selon son moi "idéal"

J'en parlais avec les livres de cuisine et avec les livres tout court. Souvent on a tendance à acheter des objets, que l'on rattache instinctivement à un "statut".

On a des applications pour apprendre des langues étrangères sur sa tablette et on se rend compte qu'on les ouvre jamais. On télécharge de la musique gratuite légalement et on ne l'écoute qu'une fois.

Quel gâchis de temps, d'énergie, d'argent...


On fantasme, on rêve d'une autre existence. C'est bien humain, mais réellement illusoire. J'aimerais reprendre des cours d'allemand, apprendre le piano et la clarinette. Et le chant aussi, et  la cuisine, et la salsa. Mais je ne suis pas une héritière oisive sans souci matériel... Je n'ai donc ni le temps ni l'argent de réaliser les projets mentionnés ci-dessus. Donc, j'ai décidé de n'en ressentir ni souffrance, ni frustration.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire