lundi 12 décembre 2016

Et ouais, je suis une révolutionnaire!

Je lis çà et là, dans la blogosphère minimaliste, des articles sur "comment passer des fêtes en mode zéro déchet" ou encore "les cadeaux minimalistes à offrir", écrits par des blogueurs qui savent de quoi ils parlent... et pourtant. Qu'est-ce que le minimalisme si ce n'est se contenter de ce qu'on a déjà.





En lisant leur prose sur les cadeaux, je dois dire que je rigole! Car je suis carrément une extrémiste. Pour moi: pas de cadeaux, ni à donner, ni à recevoir. Voilà 3 années de suite que cette décision s'applique et j'en suis très heureuse. Pour moi, Noël, c'est pour les enfants de moins de 18 ans.

Voilà longtemps que j'ai réalisé que les cadeaux qu'on me faisait (et je suis suppose que la réciproque est exacte pour ceux que je fais) ne me plaisaient pas dans 90% des cas. J'ai décidé, en pleine conscience, de n'être encombrée que des achats que je fais pour moi-même. De même que je refuserai tout héritage, je refuse les cadeaux.

Ma philosophie peut paraître radicale, mais déjà, Noël, je vis très bien sans. Qu'est-ce que j'ai en horreur toutes ces obligations! Je me contente d'un repas amélioré avec des proches que j'ai choisis et de passer du temps de qualité avec eux (et pourquoi attendre Noël, c'est faisable toute l'année). Cela suffit amplement à mon bonheur. J'évite les cohues dans les magasins, le stress des ruptures de stock et l'inconfort d'un cadeau mal ciblé.

Bref, que du bonheur!








Aucun commentaire:

Publier un commentaire