vendredi 30 octobre 2015

Vivre 3 mois sans...

Avec mes différentes aventures, je me suis retrouvée à vivre dans une valise (OK, un peu plus) et à laisser l'immense majorité de mes affaires dans mon box.

Aujourd'hui, je retrouve mes affaires, parfois avec plaisir (Mes chaussures d'hiver!!!! n'ayant pas anticipé que septembre serait aussi frais, j'ai alterné entre mes baskets de course rose fluo et mes bottines de pluie et je n'ai pas touché à mes sandales pendant 4 semaines - Mes bijoux, car tourner avec 2 colliers m'a lassée) parfois avec indifférence (vernis à ongles.... pfff, cousins décoratifs... pfff).

Bref, vivre 3 mois sans toutes mes possessions a été très facile. Je m'agace même de la quantité de bazar qui est présente chez moi. Je rationalise. Je ne m'encombre plus de considerations telles que:
- cela m'a coûté de l'argent
- je ne l'ai pas utilisé
- je le garde au cas où...

J'ai remarqué, en particulier, que j'étais friande de doublons. "Quand on aime, on ne compte pas", mais je m'interroge de la nécessité d'avoir 2 vestes noires de style motard. L'interrogation dure de moins en moins longtemps, à dire vrai. Je tranche de plus en plus, et dans le vif. Il était impensable pour moi il y a peu de temps de jeter un cosmétique non terminé. Aujourd'hui, je ne me flagelle plus: si le produit ne me convient pas, direction la poubelle!


J'en suis au point que le prochain voyage chez Emmaüs risque de nécessiter plus qu'un aller-retour. Franchement, faire une bonne action et me délester d'objets qui ne me servent pas, c'est double bonus!





Aucun commentaire:

Publier un commentaire