vendredi 7 août 2015

Profiter des vacances!

Voilà bien longtemps que je ne suis pas partie en vacances et je crois que je ne les avais jamais autant attendues!

Au programme:
- cure thermale (soins, ateliers, activités physiques...)
- rédaction du mémoire (lectures, rédaction, relecture...)
- randonnées/ballades au grand air
- cuisine (réapprendre les bons gestes, les bonnes pratiques et les bons réflexes pour perdre du poids et maintenir un poids de forme correct)
- refonte intégrale de la routine cosmétique!

Donc en fait, je vais être super occupée! Je pense quand même que je vais m'octroyer des phases de déconnection et de farniente. Mais j'amène l'ordinateur du bureau pour faire mon mémoire. Et comme je culpabilise un peu d'avoir démissionné après seulement 7 mois en poste, je risque d'être tentée de jeter un œil à mes mails professionnels. Je vais limiter les interactions au strict minimum quand même. Quand je serai face à mes montagnes, je pense que j'aurais moins de culpabilité à profiter de la vie!

Je poursuis ma lecture de "Adoptez la slow cosmétique" et, bien que je sois déjà sensibilisée au sujet depuis des années, je me suis penchée sur la composition des produits que je détenais. Quel choc de voir autant de pétrochimie dans les produits Body Shop! N'aimant pas gâcher, je les utilise, mais le plaisir n'y est plus, je n'y vois qu'un marketing agressif et creux. Et c'est la marque dont je détiens le plus de produits, d'après mon inventaire papier. En seconde place: Melvita (nettement plus Slow, mais attention aux dérives mercantiles depuis le rachat par L'Occitane).

Honnêtement, je suis étonnée que la "Slow cosmétique" ne soit pas plus attaquée par les grandes marques de cosmétiques conventionnelles. Peut-être n'y voient-ils pas de menace, tellement le consommateur est un mouton influençable par la publicité et les "dessins" (c'est comme çà que j'appelle les publicités photoshoppées à outrance). Pourtant, il y a de plus en plus de personnes sensibles à la décroissance, au minimalisme, au zéro déchet et à la cosmétique slow. Mais autour de moi, je ne vois pas tant que çà qui mettent en pratique. Chacun voit midi à sa porte, j'imagine.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire