mardi 17 février 2015

Seconde main?

Les sites sur le minimalisme et l'écologie ne cessent de parler de l'achat d'occasion: boutiques Emmaüs, brocantes, troc entre copines... cela semble la panacée! Je dois dire que je n'ai aucun souci à vendre, en témoignent mes 271 étoiles sur E-bay et mes 423 ventes sur Priceminister, entre autres.

Mais je n'ai guère été convaincue côté acheteur: les 2 sacs que j'ai achetés sur ebay n'ont quasiment jamais été portés, même les livres achetés ont souvent été revendus, parfois sans être lus. J'ai entendu des belles histoires de pièces géniales dénichées sur les brocantes ou dans des boutiques d'occasion, mais personnellement, je suis toujours revenue bredouille. Snobisme? Malchance? Aucune idée. Je ne pense pas que je vais insister. A quoi bon persévérer dans une voie qui ne nous convient pas? A l'occasion, je jetterai un œil, mais cela restera probablement très marginal dans mon shopping.

Ceci dit, cette activité consistant à visiter des magasins, les uns après les autres, parfois sans but défini, pendant des heures... me lasse de plus en plus,. Car cela me prend de manière compulsive et irraisonnée, ce que je finis souvent par regretter.

Finalement, j'ai des astuces simples pour faire passer une compulsion de shopping
- faire une lessive, pour redécouvrir ce que je possède déjà.
- prendre une étagère ou un tiroir et la/le ranger, pour prendre conscience du volume occupé par mes affaires.
- aller dans des boutiques où rien ne me plaît jamais: Guess, American Apparel... Histoire de me dire que je n'ai besoin ni envie de rien de plus. 
- éviter H&M et Uniqlo, qui abritent trop de tentations.
- avoir d'autres occupations que le shopping: voir des vraies gens, lire, aller au cinéma!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire