lundi 19 mai 2014

Semaine du 12 au 18 mai - Semaine sans tablette

Lundi:
De l'utilité de Facebook: J'ai pu réserver un concert caritatif avec Philippe Jaroussky, que j'aime tellement. C'est à 2 pas de chez moi, et c'est moins cher que dans une salle de concert classique. Là, j'ai coché une chose qui me tenait à cœur dans ma Wish List.

Sinon, je vais éteindre ma tablette tactile, car j'ai déjà suffisamment d'équipements. Toutefois, avant de la mettre en vente sur PriceMinister, je vais d'abord vivre sans elle. J'ai été tellement accro de mon joujou que c'est la première chose que j'ai rachetée suite à mon cambriolage, J'ai attendu 2 mois pour racheter un PC, en comparaison.
Aujourd'hui, les choses sont différentes, puisque j'ai un smartphone performant et que j'ai l'impression qu'il fait doublon avec la tablette. Rien ne vaut l'expérimentation.

Réponse négative pour un CDI. 2 mois après les entretiens, cela m'aurait paru étrange d'être finalement retenue. je suis un peu déçue, mais il semble que le profil recherché ait évolué significativement à la hausse. Je serais le DRH en place, je m’inquiéterai pour mon job.


Mardi:
Le matin, je retrouve mes camarades en recherche d'emploi. Encore un qui a trouvé, cela fait 3 séances d'affilée que nous célébrons le nouveau job d'un des nôtres, c'est plutôt bon signe. J'ai bon espoir que la prochaine sur la liste, ce soit moi.
J'ai rappelé l'entreprise qui m'a le plus plu de mes entretiens la semaine passée. Ils étaient très heureux que je les recontacte pour poursuivre le process, et j'ai un ultime entretien à passer la semaine prochaine.Tout se passe bien, je n'ai pas trop envie d'anticiper, mais, les vacances approchant, je crois qu'il faut que je termine le maximum de mes chantiers d'ici la fin de la semaine prochaine. 
J'ai repris la lecture, avec "L'art des listes" de Dominique Loreau, pile le jour où "Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi" trouve preneur sur PriceMinister. Je n'ai pas trop aimé ce livre, offert par ma sœur, car il ressemble trop à mon goût au livre de Jean-Claude Kauffman, sorti il y a une dizaine d'année: "Le cœur à l'ouvrage". Pour l'instant, le livre sur "les listes" est intéressant, mais pas très axé sur le minimalisme: quelle idée de mettre des bigoudis dans une valise?


Mercredi:
Visite d'un Centre Commercial ouvert il y a un mois à 10 kilomètres de chez moi. Mon père avait gagné un bon d'achat de 10€. J'ai été vite prise de vertige, tellement ces grandes surfaces suscitent de l'angoisse chez moi. Rien à dire, c'est classe et bien présenté, ça donne envie d'acheter. Mais je suis plus forte que le merchandising: je pense à mes vrais besoins et je sais ce dont j'ai besoin, ce qui change beaucoup de choses. Y en avait de la camelote, mais, après avoir passé plusieurs semaines à trier, ranger, vider, recycler, mettre de côté pour la brocante, je n'ai aucune envie de me réencombrer de babioles! Je ne peux oublier si vite les leçons apprises lors du début de mon chemin minimaliste. Je suis donc repartie avec 2 rouleaux de scotch, un transparent et un en kraft et du papier pour imprimante. Parce que je vais très bientôt finir les stocks, avec mes besoins actuels. Ce sont donc des achats qui vont me permettre de déstocker/débarrasser encore plus.

Je suis aussi allée au Monoprix, car il y a en ce moment des opérations "1 acheté, 1 offert". Je me suis fait fort de ne prendre que des produits dont j'ai besoin, que j'ai la place de stocker et qui seront consommés avant mes vacances. (enfin, sauf pour les croquettes du chat, mais çà se conserve longtemps).

Petit clin d’œil, j'ai pris un cabas Monoprix, avec le slogan "Votre vie n'a jamais été aussi bien remplie"
Un peu comme les paroles de la chanson française à l'Eurovision: "Je veux ci, je veux çà, y en a jamais assez pour moi. C'est comme çi, c'est comme çà, y a toujours un truc que j'ai pas" ---> "Moi, je voudrais une moustache"
Dans un prisme minimaliste, tout prend une autre signification!

Devant la frénésie consumériste, j'ai fait quelque chose que je fais rarement: refuser un cadeau. Pour mon anniversaire, Sephora m'invitait à leur rendre visite pour y récupérer un lot de gloss à lèvres. Après réflexion, c'est un objet que je ne souhaite pas avoir chez moi, donc j'ai déchiré le bon cadeau, comme çà, je ne succomberais pas à la tentation. A la réflexion, je ne suis pas sûre que les cartes de fidélité soient compatibles avec mes aspirations minimalistes. Encore un chantier à venir.


Jeudi:
Moral pas très haut. Je vais donc au cinéma revoir "Divergente". J'avais beaucoup aimé le premier visionnage, et j'avais besoin de m'évader, donc cela faisait sens d'y retourner.
En rentrant chez moi, j'ai eu envie de lire le livre. Ce qui m'a amené à télécharger, en version Kindle, les 3 tomes de la saga en version originale. J'ai donc retrouvé la tablette, car c'était la meilleure façon d'obtenir ce que je souhaitais, sans m'encombrer ou stocker, devoir emprunter à la bibliothèque, attendre... Lire sur la tablette ne me gêne pas, au final.


Vendredi:
Lecture du deuxième tome de la saga, "Insurgent".
Livraison d'une étagère Besta, sa jumelle attend le même sort.
Concert de Philippe Jaroussky. Des années que j'attends l'opportunité de l'écouter en live, mais ses concerts sont pris d'assaut ou sont à des prix prohibitifs!


Samedi:
Lecture du troisième tome de la saga "Allegiant"
Cours de théâtre.


Dimanche:
Fin de la lecture de la saga. Je vais sans doute recommencer au début.
Petit tour dehors, il fait beau et chaud et c'est le Grand Steeple Chase de Paris. Voilà bien longtemps que je n'étais pas allée à l'hippodrome, j'aime bien l'ambiance, sans être accro aux courses.


Bilan de la semaine:

Livre lu: "L'art des listes" de Dominique Loreau, histoire de rester dans le ton (emprunté à ma soeur). et aussi "Comment j'ai vidé la maison de mes parents" (emprunté à la bibliothèque). Tomes 1, 2 et 3 de la saga Divergente

Provisions consommées: un sachet de mulberries + une boîte de haricots rouges + une boîte de sachets de thé

Cagnotte: 1202€ (je suis allée à la Poste 2 fois)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire