lundi 5 mai 2014

Bilan de la semaine du 1er mai

Lundi
J'avais récupéré des bons d'achat La Redoute, alors puisqu'il s'agit de 100€ et qu'ils ont une durée de vie limitée, je les ai "passés", mais de toute la commande, je ne vais conserver qu'une ceinture, le reste (robe, veste, chaussures) ne me convenant pas.

Pour faire bonne mesure, j'ai fait du tri le weekend dernier et je me sépare donc de:
- 5 gilets
- 11 tops ou débardeurs
- 6 paires de chaussettes
- 1 chemise
- 3 pulls
- 2 pyjamas d'été
- 1 serviette de toilette

J'ai donc largement couvert le "un qui entre, un qui sort" de rigueur. Cela peut paraître beaucoup, mais çà ne représente que 2 sacs de taille moyenne. Je vais donc profiter de mon trajet chez Carrefour Market pour faire un détour par la benne à vêtements; mes dons seront donc triés, soit vers un nouveau don, soit vers du recyclage. Je sais qu'à Carrefour, il y a aussi une benne pour les déchets électroniques, et j'ai une vieille souris d'ordinateur hors d'usage à apporter.

Appel d'une recruteuse pour me confirmer un deuxième entretien pour un CDD à commencer début juin. ça commence à prendre forme.
Pour renégocier mon crédit, je préfèrerais un CDI, mais j'en ai un peu marre de tourner en rond chez moi, d'autant que la cuisine est presque terminée (reste que le carrelage à poser) et que les ventes ebay/boncoin/priceminister sont au point mort.


Mardi:
matin: Club Dynamique Professionnelle
après-midi: retour du colis La Redoute + livraison d'un livre vendu sur PriceMinister
soir: mon cours d'italien


Mercredi:
Festival de coups de fils professionnels: pas moins de 5 personnes différentes, pour 4 pistes en tout.
Piste 1: CDD de 8 mois en remplacement de congé mat, dans l'immobilier + la même boîte cherche aussi un CDD de 3 mois pour accroissement
Piste 2: CDD de 8 mois en remplacement de congé mat dans l'informatique
Piste 3: CDI dans la monétique (je poireaute depuis des semaines et des semaines.... toujours pas de réponse fixe, j'ai l'impression qu'on me garde sous le coude)
Piste 4: CDI dans l'informatique - piste moyennement sérieuse car le cabinet n'est pas en exclusivité sur le poste.

Bref, pour l'instant, je dis oui à tout et on verra bien où çà va nous mener! J'ai pas moins de 3 entretiens planifiés d'ici le 8 mai. J'ai bon espoir qu'au 01er juin, je ne pointe plus chez Pôle Emploi.

Côté minimalisme, j'ai vendu 1 CD, ce qui monte à 2 les ventes cette semaine. J'ai réactivé des annonces ebay, mais le succès est loin d'être au rendez-vous.
J'ai sinon beaucoup lu de blogs, ce qui est enrichissant pour appréhender ma démarche et mes limites. Finalement, je suis peut-être plus "simplicitaire" que "minimaliste", mais ce n'est qu'une question d'étiquette. Ceci dit, je suis en phase transitoire, donc pas encore tout à fait fixée sur l'objectif ultime!


Jeudi: Fête du Travail
Je viens de m'apercevoir que j'ai des carreaux de carrelage "mats" et d'autres "brillants". Argh, je vais devoir retourner chez Leroy Merlin.
Beaucoup d'inspiration pour mes futurs articles pour le blog. Je prépare les brouillons, que je complèterai au fur et à mesure.
Le challenge 333 me fait de l'oeil.


Vendredi:
Tout le monde ne fait pas le pont, donc j'ai un entretien dans un cabinet de recrutement, le matin. Pas très passionnant.

Après-midi chargé! un monde de dingue dans tous les magasins.
Je retourne chez Ikéa pour ramener des modules de rangement dont je n'aurais finalement pas besoin (40€ de sauvés, malgré une demi-heure d'attente). Je retourne aussi chez Leroy Merlin pour changer le carrelage brillant. Pour la cuisine, le mat, c'est mieux. Pas d'économie ici, puisque c'était au même prix, mais une heure de perdue au final.
Tant que j'étais dans le coin, j'ai fait le plein ainsi que quelques courses chez Carrefour.

Enfin, je suis allée flâner au Quai des Marques. le shopping me saoule de plus en plus vite. J'ai quand même acheté 3 vêtements:
- jean slip noir Aigle à 15€ -- Made in "on ne sait pas" dans la boutique, çà allait du Portugal à la Chine, donc quelque part entre les deux.
- top manches 3/4 Saint James bleu marine 36€ - Made in France (enfin, j'espère)
- jupe en jean Saint James à 54€ - Made in France (enfin, j'espère)

Ces achats n'étaient prémédités, quoique je cherche à mettre des fringues faciles à vivre dans mon dressing pour quand je retravaillerai. J'ai orienté mes choix vers des basiques, à ma taille.
Je me retrouve en défaut par rapport à mon moratoire de shopping. Oui, je l'admets. Bien que je me sois délestée d'une trentaine de vêtements en début de semaine, je n'ai pas "d'excuse" pour avoir craqué, si ce n'est avoir traînaillé toute la soirée de jeudi devant les garde-robes des minimalistes que je suis depuis quelques jours. Je dois dire que j'ai bavé devant leurs tenues bien assorties, bien coupées, faciles à vivre et à coordonner en un clin d'oeil. Bref, j'ai commis le péché d'envie, je le confesse.
Pas de regrets sur ces achats, car je pense qu'ils seront durables et de bonne qualité. Je me désespère un peu des coloris ternes que j'ai pris, mais j'ai aussi essayé d'autres couleurs, qui ne m'allaient pas au teint. Je n'affectionne pas particulièrement le bleu foncé ou marine, mais ces couleurs me vont bien, c'est comme çà. 
Pour continuer néanmoins sur mon "shopping contrôlé", à défaut du moratoire sur les fringues, j'ai décidé de commencer mon inventaire, que je tiendrais au fil de l'eau sur un tableur. Mes différentes tentatives de tenir un inventaire de toutes mes possessions avaient jusque là échoué, mais, apprentie minimaliste, je vais retenter le coup. Je ne vise pas les 100 objets, mais je prends le bon chemin vers une vie  moins encombrée et plus riche du temps et de l'espace dont je jouirai au bout du chemin. J'y listerai mes objets que je ne consomme pas, c'est à dire que j'y inscrirai mes fringues, meubles ou objets, mais pas les cosmétiques ni les provisions. Pas question de devenir psychorigide de l'inventaire. Une pomme ne reste pas longtemps dans mon frigo.

En rentrant chez moi avec mes achats, j'ai cherché des chaussures à assortir à mes futures tenues. J'avais complètement oublié certaines paires de sandales, honte à moi! J'en ai plus qu'il n'en faut pour l'été qui s'annonce, vraiment. J'ai redécouvert au moins deux paires achetées l'année passé et mises une fois chacune. Triste.


Samedi:
Toujours mon cours de théâtre. En fait, j'apprécie davantage l'after que le cours lui-même. J'ai plus besoin d'interactions sociales que de faire le guignol sur scène.
Mes envies de gloire théâtrale m'ont bel et bien désertée.

Pour en revenir au "Made In France", j'ai posé des questions aux vendeuses, en l'absence d'étiquetage sur certains vêtements. Chez "Mât de Misaine", marque milieu de gamme, on me répond "on est de style marin"... que doit-on comprendre? Quant à Saint James, je ne suis pas sûre que les vêtements que j'ai pris soient vraiment "Made In France" Il semble que ce soit uniquement les tricots qui soient locaux. Ceci dit, j'ai trouvé des pulls marins magnifiques. Pas envie d'acheter un gros pull avec le temps qu'il fait, mais j'y songerai à l'avenir.

Le bilan PriceMinister est tombé pour le mois d'avril: 25 ventes pout un chiffre d'affaires de 84,14 €.
Pas mirobolant, mais je prends quand même.


Dimanche:
2 ventes enregistrées la veille sur PriceMinister, toujours dans le parfum.
Journée cool. Je suis allée voir 2 films: "Barbecue" et "Divergente"


Bilan de la semaine:
Livres lus:  "bye bye blondie" de Virginie Despentes fini + aucun livre commencé
Provisions consommées: 1 boîte mélimélo de céréales Tipiak + 1 boîte de réglisses rapportée d'Amsterdam en 2011 + 1 sachet de crozets rapporté de Val d'Isère + reste de sauce tomate/champignons maison + bouteille de Mojito finie + 
Cagnotte: 1088€





Aucun commentaire:

Publier un commentaire