lundi 27 janvier 2014

Décroissance ou minimalisme?

Bientôt un an de végétarisme. Aucun regret, si ce n'est celui de devoir faire face à l'incompréhension, voire à l'intolérance.

Ma prochaine lubie? J'hésite entre la décroissance et le minimalisme (dixit une nana dont la salle de bain ressemble à une succursale de Sephora et le salon à un magasin Darty).

Les événements dans ma vie personnelle me portent néanmoins à me recentrer sur l'essentiel et franchement, cela ne va pas de pair avec des placards remplis à ras bord d'objets dont je me sers peu ou que je garde par pur sentimentalisme! Un reste de mon éducation, sans doute. Avec un père collectionneur de collections et une mère qui entasse de façon déraisonnable et ne jette rien, je dois lutter contre cet héritage trop matérialiste.

Après tout, on ne met qu'un pantalon à la fois et on ne peut dormir que dans un seul lit. alors à quoi bon accumuler, entasser, amasser... Pourquoi? Ou pour quoi? Du coup, si on réduit ses besoins, on réduit aussi ses contraintes. Plus besoin de courir après le job qui paye un max afin de payer tous ces frais! Ouf.

Je dois dire que le piège de la consommation est parfait. On se sent valorisé par tout ce qu'on possède, mais on n'emmène rien dans l'au-delà. Et plus, plus on possède de choses, plus on se crée de besoins. Vous avez un smartphone? Vous aurez donc "besoin" d'une pochette protectrice, d'une enceinte blue tooth ou d'une dock station. Vous avez des livres? Vous avez donc besoin d'une bibliothèque adaptée. Tous ces accessoires ont un coût, à la fois en termes d'argent et de temps. A combien valorisez-vous votre virée chez Ikéa? Il y a l'essence, le coût d'usage du véhicule, les petits objets qu'on n'avait pas prévu d'acheter, le budget snack, parce que çà creuse le shopping. Sans compter les heures passées... Chachun à son taux horaire!

Ma conviction est que la denrée la plus rare est le temps. Donc je préfère investir dans ce qui m'en fait gagner et non pas gaspiller. Au final, je veux du temps pour moi, du temps pour regarder l'herbe pousser, les saisons changer, respirer!


Blogs inspirants:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire