mardi 26 février 2013

Trouver des idées de recettes VG-correctes

Quand on passe d'un régime omnivore à un régime végétarien (ovo-lacto-végétarien dans mon cas), il faut reprendre toutes les bases de sa cuisine. Sans viande et sans poisson, il faut réinventer ses recettes préférées. Suivant les moments, j'aime plus ou moins cuisiner, mais je suis actuellement dans une phase « active ». Je me suis offert un peu d'équipement, car je sais bien qu'il me faut un aspect ludique en cuisine, sinon j'ai une flemme pas possible et j'avale ce que je trouve dans mon frigo, sans même le faire cuire. Comme je n'ai plus le droit au filet de poulet rôti en barquette, ni au surimi, ni à la Bresaola, me voilà bien désemparée. Je dois acquérir de nouveaux réflexes.
Alors je profite de mes weekends et temps libres en soirée pour tambouiller. Par là, cuisson de lentilles, par ici, confection de crêpes au sarrasin… Je me rends compte rapidement des bienfaits d'une alimentation « faite maison » par rapport à celle que je trouve dans le commerce. C'est moins gras, moins salé, moins sucré, tout à fait à MON goût. Je contrôle ce qu'il y a dedans de A à Z. Et je dégonfle un peu. La perte de poids est une de mes motivations (bien que secondaire) dans ma transition vers le régime végétarien, mais je n'attends pas de résultats spectaculaires. Je pense que sur le long terme, mon poids sera plus sain, du fait de la nourriture de meilleure qualité
Le tout premier bénéfice que je constate à ma nouvelle diète éthique, c'est que je digère bien mieux et plus rapidement qu'avant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire