jeudi 24 septembre 2009

24 septembre, la Journée de l'Emploi


Oui, aujourd'hui, il est demandé à chacun d'avoir une pensée pour l'Emploi. Puisqu'en ces temps de chômage massif, de jeunes diplômés désœuvrés et de seniors maltraités, tout le monde connaît une personne en difficulté avec l'Emploi.

Alors, personnellement, j'aurais une pensée pour moi-même et je vais m'exhorter à ne plus m'agacer des pratiques des recruteurs. Même si je n'en peux plus de faire des dossiers de 25 pages, avec des documents parfaitement confidentiels qui n'ont pas à y figurer, des études graphologiques, des tests de personnalité, et des demandes de références avant même de décrocher un entretien physique... sans compter les difficultés à obtenir un suivi du processus de recrutement une fois l'entretien passé. Et bien, je vais simplement me dire que c'est le jeu et qu'il faut se montrer beau joueur, même si l'on perd. Même Rodgeur perd (cf. le dernier US Open), alors une défaite n'est qu'une étape d'un parcours.

Le rapport de forces n'est pas en ma faveur, mais une prochaine fois, je me souviendrai de refuser tous les abus des cabinets de recrutement. Plus que l'étude de ma candidature et de mes compétences pour un poste donné, j'ai trop souvent l'impression d'une enquête presque policière.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire