samedi 27 décembre 2008

De retour à Sydney

J'ai tellement de choses à raconter... Déjà, je rassure tout le monde, je suis revenue vivante et entière de Nouvelle-Zélande, ce qui est déjà pas mal. Si, si, je vous assure, ce n'était pas évident de survivre à toutes nos aventures.

J'ai vécu tellement de choses là-bas que j'ai de quoi rédiger 50 posts... Je ne sais pas si j'en aurais la patience, mais je vais essayer de mettre en ligne mes meilleures photos. Et je vais devoir changer le titre du blog, parce que la Nouvelle-Zélande, ce n'est pas l'Australie. ça a l'air tout près, comme çà, mais c'est tout de même 3 heures d'avion.

Allez, une anecdote pour la route. J'avais trouvé dans une boutique-crêperie française de Nouvelle-Zélande un pot de crème de marrons, denrée introuvable en Australie. Le pot était à moitié entamé et j'ai préféré le prendre dans mon bagage à main plutôt que dans ma grosse valise, pour ne pas le casser pendant le trajet. Erreur fatale, impossible de transporter un récipient de plus de 100ml sur les vols internationaux. Les autorités néo-zélandaises ont mis mon pot à la poubelle, sous mes yeux... Racisme anti-ardéchois!

Sinon, en attendant l'avion, il y avait plein d'enfants en bas âge qui braillaient et j'espérais qu'ils soient placés à bonne distance de moi. Évidemment, j'arrive à ma place et je suis à côté d'une mère avec un nourrisson, qui a déjà étalé ses affaires sur mon siège. Hum, hum. Je reste polie, mais je n'en pense pas moins un peu fâchée. Ensuite, le steward m'a fait changer de place, afin que la petite famille ait "plus de place". Et moi, je compte pour du beurre? Qui se soucie de mon confort? Je n'ai pas payé ma place peut-être? Voilà ce que signifie "family friendly" à la sauce australo-néo-zélandaise!

Pas fâchée de quitter la zone très bientôt. Je n'ai rien contre les parents qui voyagent avec leurs enfants, j'imagine qu'ils n'ont pas trouvé d'autre solution que de trimballer leur marmaille avec eux. Mais c'est leur choix de faire des mômes, pas le mien, alors qu'ils assument!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire