mardi 28 octobre 2008

Une capitale très provinciale!


Au programme du dernier week-end, une escapade à Canberra, capitale (politique) de l'Australie.

Mes premières impressions sont plutôt positives: la ville est calme, aérée, très géométrique, le Parlement qui surplombe la ville vaut le détour.

Mais il faut dire ce qu'il est: c'est une ville de fonctionnaires à mi-chemin entre une préfecture de province et la capitale de la Suisse.

Les transports en commun sont plutôt laborieux, il n'y a pas un chat dans le Centre Commercial en plein samedi après-midi...

Certains de mes compères de voyage ont adoré, d'autres détesté. Je comprends les uns et les autres. Pour profiter de toutes les attractions, il faut avoir une voiture, au risque de patienter 1H30 entre chaque bus (ligne 981, celle des touristes!!!!) et le manque d'animation est saisissant, par contraste avec Sydney.

Bref, Canberra est une capitale au milieu de nulle part, créée à des fins uniquement politiques. Ici ne vivent que des hauts-fonctionnaires, parlementaires et ambassadeurs, et quelques petites gens. Pas d'industrie, pas beaucoup de business. A noter que c'est paradoxalement une ville les plus riches d'Australie.

Je reviendrais plus longuement sur mon week-end, et je vous laisse admirer le jet d'eau installé au bord du Lac Burley Griffin, et qui commémore l'arrivée du Capitaine Cook sur les côtes australiennes en 1770.

Le Captain Cook Memorial Jet peut projeter de l'eau jusqu'à 147 mètres d'altitude. Et oui, il n'y a pas qu'à Audencia et à Genève qu'on aime les jets d'eau!


1 commentaire:

  1. Tu as raison : vis ton voyage à fond, visites, découvres une nouvelle culture, enrichis toi culturellement, plutôt que de perdre ton temps et ton moral dans un job de type serveuse ou cueilleuse de bananes, qui ne t'apportera rien au retour de France (sauf quelques pepettes peut-être pour te permettre de rester plus longtemps..) Alors, profites en à fond car on ne refais pas deux fois une telle expérience. Tu as eu le courage et l'audace de partir, profites en pleinement jusqu'à ce que les réserves soient épuisées....

    Au prochain article pour voir où tu es.

    RépondreSupprimer