samedi 10 mai 2008

Solde de tous les comptes

La check-list est longue, avant de m'envoler pour Sydney. Je ne réglerais pas mes comptes avec mes parents (tant pis, je n'enrichirais pas les disciples de Freud), peut-être quelques-uns avec mes matérialistes d'amis...

En tout cas, j'envoie ma démission d'ici à la fin mai. C'est décidé. C'est plus que sûr. Je me séparerais cordialement de mon employeur actuel, je saurais lui dire que "j'ai d'autres projets, plus personnels, qui me tiennent très à cœur, et dans la mesure où je ne m'amuse pas du tout ici, il vaut mieux qu'on se sépare bons amis, ce fut une expérience difficile, mais très enrichissante...." et bla bla bla. De toute façon, quand on démissionne pour autre chose qu'un nouveau boulot mieux payé ou monter sa boîte, personne ne comprend! Qu'on en ait assez de bosser pour le compte d'une banque, d'un propriétaire et des impôts et de se cogner 3 heures de trajet par jour, cela relève de la haute rebellitude! J'assume! Je sais bien que cela ne "leur" plaira pas. "Ils" préféreraient que je reste. Je sais. Je me sens un tout petit peu coupable. Mais qui d'autre que moi peut vivre ma vie?

Donc, revenons à mon cher beau projet, et tant pis pour le job: Premier truc à faire: fixer la date définitive de départ! pour acheter les billets. Ou l'inverse, fixer la date de départ parce que le billet d'avion sera moins cher.

Mon objectif n'est pas de chercher fortune en Australie, plutôt de vivre ma jeunesse de façon plus dynamique et d'avoir quelque chose à raconter à mes petits-enfants. Le but est d'équilibrer les comptes sur place: ne pas dépenser plus que ce qui rentrera. C'est tout. S'il reste des sous, je ferais un petit tour en Asie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire